Lorsqu’il y a violence dans la vie intime d’un travailleur ou d’une travailleuse, il existe toujours la possibilité que celui-ci ou que celle-ci prenne l’initiative de se confier à vous.

Rassurez-vous, cela signifie qu’en tant que superviseur.e ou responsable des ressources humaines, vous êtes considéré comme une personne neutre, objective, qui ne jugera pas la situation et qui inspire confiance.

Cela signifie également que cette personne a espoir que vous l’aidiez à trouver des solutions pour se sortir, le plus sainement possible, de cette situation et pour concilier sa vie personnelle mouvementée aux exigences du travail. Ainsi, votre rôle consiste d’abord à fournir le soutien recherché par cette personne :

  • en croyant l'employé.e;
  • en faisant preuve de sensibilité par rapport à sa problématique;
  • en lui témoignant de la compréhension;
  • en l’écoutant activement;
  • en faisant preuve de non-jugement par rapport à la situation et par rapport aux personnes impliquées.

De plus, en orientant votre employé.e vers les ressources internes de l’entreprise, comme un programme d’aide aux employé.es, et vers les ressources disponibles dans la communauté, vous répondrez à son besoin de trouver des solutions.

Des mesures particulières pour concilier son vécu de violence conjugale à sa vie professionnelle peuvent lui être proposées selon ses besoins spécifiques ou peuvent être déployées à partir d’une politique de soutien en matière de violence conjugale.    

Positionnement de la direction

La première étape pour une saine gestion des ressources humaines en situation de violence conjugale est de comprendre comment cette réalité peut influencer la santé, la sécurité et le rendement de votre employé.e au travail, qu’il ou qu’elle soit victime ou auteur.e de violence. Votre prise de position par rapport à la gestion de la violence conjugale déterminera l’efficacité de votre entreprise dans la promotion de la santé et de la sécurité auprès de vos employés.

Un engagement clair et affirmé de votre part quant à la mise en place de conditions de travail adaptées à ces bouleversements dans la vie intime des employés encouragera les victimes à affirmer ce qu’elles vivent, à quitter la relation pour rétablir leur santé et leur sécurité, à recouvrer leur motivation, leur sociabilité et leur rendement au travail, et responsabilisera les auteurs de violence quant à leurs gestes et intentions de prise de pouvoir sur leur partenaire.

Votre prise de position pour la prévention de la violence conjugale aura également pour effet, à moyen et long terme, de nettement diminuer la tolérance de votre équipe à tous les types de violence, à encourager le respect entre collègues et à fidéliser vos employé.es à l’entreprise en améliorant leur sentiment d’appartenance, leur sentiment d’efficacité personnelle et leur satisfaction quant à leurs conditions de travail.

Mesures prévues pour le personnel

Après vous être positionné par rapport à la violence conjugale à travers votre organisation et après vous être engagé ouvertement auprès de votre personnel à changer les éléments nécessaires, des mesures concrètes doivent être mises en place pour assurer la saine gestion des ressources humaines en situation de violence conjugale.

Plusieurs possibilités s’offrent donc à vous. La distribution de documentation produite par les ressources communautaires spécialisées en la matière et basées dans votre région est un premier geste de prévention universelle recommandé. Pour ce faire, vous n’avez qu’à contacter directement les organismes de votre choix pour commander la documentation correspondant à vos besoins en quantité suffisante pour pouvoir en distribuer en temps et lieu à tous les membres de votre équipe. La distribution peut être faite informellement, par exemple lors de la remise des relevés de paie, ou formellement dans le cadre d’une réunion d’équipe.

L’élaboration d’un programme de sensibilisation, d’information et de formations destiné à tous les employé.es de votre entreprise, hommes et femmes, pourrait comprendre différents volets, dont un prévu spécialement pour les membres assignés à la gestion des ressources humaines.

Ces derniers pourraient recevoir spécialement une formation leur permettant de reconnaître les manifestations de la violence conjugale chez les victimes et chez leurs auteurs. Ce type spécifique de formation est offert dans la région par les maisons d’hébergement pour les victimes de violence conjugale et contient du matériel de référence aiguillant les personnes ressources sur la distinction entre une chicane de couple et une relation de violence conjugale ainsi que sur les différentes façons d’intervenir dans une telle situation.

Pour l’ensemble de l’équipe, une rencontre d’information complémentaire à la documentation reçue leur permettrait de démystifier la violence dans les relations amoureuses et d’en savoir davantage sur les caractéristiques de ce type de relation et l’aide disponible en région. En fonction des initiatives corporatives que vous mettrez en place pour vos employés, ces derniers sentiront qu’ils travaillent dans un environnement de travail proactif, où ils peuvent discuter de la violence conjugale et obtenir de l’aide à la mesure de ce que la communauté et votre milieu de travail offrent.